Pontoise : le combat d’une mère pour une école plus juste


Après l'exclusion qu'elle considère « arbitraire » de son fils, Enzo, Malika Farrugia poursuit l'établissement privé catholique Notre-Dame de la Compassion en justice.

Huit mois après l’exclusion définitive de son fils, Enzo, du collège-lycée privé catholique Notre-Dame de la Compassion ? Louise Elisabeth Molé, Malika Farrugia ne décolère pas. Décidée à se battre, elle a créé l’association Mon école est juste (Meej). L’objectif de ce collectif à but non lucratif, qui rassemble parents d’élèves et avocats spécialisés est clair : « lever les tabous sur les expulsions injustes et arbitraires dans les établissements scolaires français ».

Lire la suite.

Source : La Gazette du Val d'Oise.

Medias, presse
Articles récents
Archives

Cabinet Aurélie Thuegaz  23, rue Henri Barbusse 75005 Paris

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
  • LinkedIn Clean